La magie du blanc (partie 2)

Alors une fois la chambre de notre fils au sous-sol toute belle, toute blanche et toute neuve, par un fabuleux effet de contraste, le palier-buanderie qui la dessert et la cage d’escalier, restés en l’état, avaient des allures de musée des horreurs, en mode deux-salles-deux-ambiances. C’est à dire qu’en gros, pendant près de 4 mois,Poursuivre la lecture de « La magie du blanc (partie 2) »

Création d’une chambre au sous-sol

Or donc, lorsque nous avons emménagé, les travaux pour créer la troisième chambre destinée à notre garçon étaient à peine commencés par manque de temps, alors qu’il s’agissait d’un chantier prioritaire. Aussi, après un mois d’efforts assidus à mettre les bouchées doubles et de nuits passées dans le salon sur le canapé-lit pour laisser notrePoursuivre la lecture de « Création d’une chambre au sous-sol »

Peinture pressante

Nous emménageons maintenant dans une semaine et le séjour est actuellement comme ça : Le salon, heureusement déjà entièrement détapissé, devait être rénové de la même façon que les chambres. Sachant qu’il nous faudrait au moins cinq jours pour passer les différentes couches de peinture et poser le papier peint, alors que nous n’avons même pasPoursuivre la lecture de « Peinture pressante »

La magie du blanc (partie 1)

Rien de bien compliqué a priori : il s’agit tout simplement de bouter l’univers « sitcom des années 90 » hors de notre maison où l’on s’attend à chaque instant à voir apparaître Bernard Minet au détour d’une porte. Adieu donc papiers peints saumon, chocolat, roses et jaunes à frise bleue, mais aussi touches de peinture taupe quiPoursuivre la lecture de « La magie du blanc (partie 1) »