Création d’une chambre au sous-sol

Or donc, lorsque nous avons emménagé, les travaux pour créer la troisième chambre destinée à notre garçon étaient à peine commencés par manque de temps, alors qu’il s’agissait d’un chantier prioritaire. Aussi, après un mois d’efforts assidus à mettre les bouchées doubles et de nuits passées dans le salon sur le canapé-lit pour laisser notre chambre à notre fils, nous avons enfin terminé son espace (et retrouvé notre lit).

Pour rappel, il s’agit de transformer un sous-sol semi-enterré d’environ 25m² fraîchement relié au niveau supérieur avec un escalier intérieur, en un palier/buanderie desservant le jardin, une chambre et une salle d’eau.

La mise en œuvre

L’isolation

Dans un tout premier temps, il a fallu faire un ragréage car il y avait un dénivelé en plein milieu de la pièce. Nous avons ensuite pu poser les rails de placo, préparer le cloisonnement des différents espaces, puis poser l’isolant, une petite VMC et enfin le placo proprement dit.

chambre sous sol

Les revêtements

Pour le plafond en hourdi, nous avions d’abord songé à du placo ou à du lambris, mais cela aurait considérablement réduit la hauteur de la pièce, déjà assez basse vu qu’elle ne dépasse pas les 2,15 mètres. Nous avons donc opté pour un enduit de lissage posé patiemment par nos soins, et le résultat est plutôt sympa. Après la toujours très fastidieuse et exaspérante étape des joints de placo à enduire puis à poncer, nous avons pu peindre les murs et le plafond.

Pour le sol, nous avons choisi un parquet flottant chaleureux couleur bois. La pose du stratifié était une première pour nous et j’ai trouvé l’opération relativement simple et rapide, le plus pénible étant sans doute la mesure et la découpe des lames à chaque nouvelle rangée.

chambre sous sol

Les menuiseries

Pour le remplacement de la fenêtre, nous n’avons pas eu d’autre choix que de faire faire du sur-mesure en oscillo battant. Il y avait certes l’option de combler le tableau et de poser du standard plus petit, mais nous ne pouvions pas nous permettre de perdre en luminosité dans cette grotte pièce déjà assez sombre.

Dans les jours qui ont suivi la pose de la fenêtre, nous nous sommes aperçus que le système de fermeture à loqueteaux n’était pas du tout adapté à un usage quotidien car il faut beaucoup forcer pour ouvrir et il faut claquer très fort pour fermer. Nous avons donc dû faire installer une poignée béquille.

Et toujours dans un soucis de luminosité, nous avons installé une partie vitrée fixe permettant à la chambre de récupérer de la lumière provenant de la cage d’escalier et de la porte donnant sur le jardin.

Le chauffage

Enfin, nous avons installé un radiateur de récup’ raccordé au reste de notre réseau de chauffage.

radiateur en fonte

Le résultat

Aussitôt finie, aussitôt investie par notre jeune. C’est déjà le bordel, c’est bon signe : ça veut dire qu’il s’y sent bien.

chambre sous sol
chambre sous sol

2 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s